Les tendances 2018 de la Visite Culturelle et Touristique

 

Le digital, le mobile , l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle, etc.  vont profondément changer la façon de visiter… Nous sommes au tout début d’une immense transformation. Le SITEM 2018 était l’occasion d’un petit tour des meilleures start-up du secteur Culture- Tourisme : Panorama des tendances et des start-up les plus prometteuses.

Le SITEM s’est tenu à Paris, devant une Seine montante et débordante, du 23 au 25 janvier 2018. Le SITEM se veut le salon des musées, des lieux de culture et de Tourisme.

Historiquement plutôt consacré aux musées et à la culture le SITEM devient petit à petit aussi une manifestation fréquentée par les professionnels du tourisme. Professionnels publics et privés de la Culture, du tourisme, de la ville s’y retrouvent autour des problématiques de la visite et des publics.

Le SITEM est donc une manifestation originale par la mixité et la diversité de son visitorat qui a fort à faire avec 150 exposants et de nombreuses conférences bien fréquentées.

Le SITEM a été dynamisé par la trentaine de start-up exposantes qui se sont livrées au jeu des pitchs pour le Start-up Contest… Ces 30 start-up m’ont semblé dessiner les tendances de la visite culturelle et touristique : petite visite guidée…

La qualité de la visite c’est d’abord l’accueil et l’accessibilité

AFFLUENCES

En novembre 2016, le musée d’Orsay est le premier musée à rejoindre l’application Affluences et à proposer à ses visiteurs de connaître le temps d’attente avec des prévisions sur la journée.

En effet AFFLUENCES est une application mobile qui permet de connaître en temps réel et de façon prévisionnelle le temps d’attente d’un établissement ainsi que les infos pratiques.

L’application, gratuite et disponible sur IOS et Android, permet à ses utilisateurs de planifier leurs visites en fonction des disponibilités de chaque établissement.

Développée pour les bibliothèque, AFFLUENCES se développe sur les établissements culturels et touristiques petits et grands : Musée d’Orsay, Grand Palais, Arc de Triomphe, La tour de l’Horloge à Issoire, le Château de Blandy-les-Tours, etc.

Le concept entièrement pensé en vision client, le service qu’il permet aux musées et monuments de proposer à ses publics, son ergonomie et simplicité d’usage ont séduit le jury du start-up contest : AFFLUENCES a reçu le prix spécial du jury du SITEM 2018.

AFFLUENCES compte 14 salariés, un bureau à Barcelone et Berlin pour le développement international. L’application est déjà disponible en Français, Anglais, Allemand et Catalan.

ARTIPS

La qualité de la visite touristique et culturelle est intimement liée à la qualité de l’accueil, de l’information. Si les nouveaux outils digitaux sont nombreux, la relation humaine reste au cœur de l’expérience de visite de sa qualité

ARTIPS est connue pour ces newsletters « une dose d’art au quotidien » qui réunissent plus de 600 000 abonnés et des taux d’ouverture exceptionnels. En 2017, ARTIPS a mené plusieurs collaborations avec des destinations touristiques (le Havre, Nantes, Bourgogne, Visit Flanders, etc.) démontrant que ses outils et son savoir-faire en matière de storytelling digital étaient extrêmement pertinents pour promouvoir de façon affinitaire et ciblée les destinations.

 

Dans le même temps ARTIPS a développé une plateforme de micro-learning en culture générale. ARTIPS déploie déjà auprès de nombreuses grandes entreprises des parcours de culture générale surmesure.

Aux antipodes des MOOC, ces parcours proposent des contenus courts, multimédias riches, variés, interactifs et adaptés à tous les devices : micro-learning pour micro-moments. L’utilisateur choisit son rythme, il est actif de sa formation et est accroché, à chaque nouvelle leçon, par un storytelling digital vivant.

Ces deux expertises (marketing relationnel culturel et touristique et mirco-learning de culture général) ainsi que de nombreux échanges avec des destinations conduisent ARTIPS à envisager de concevoir, avec ses partenaires, des parcours de micro-learning dédiés aux destinations et aux professionnels du tourisme : Proposer un accès à des parcours attractifs dédiés aux richesses d’une destination à tous les professionnels (publics et privés) en situation d’accueil, est une belle ambition qui ne manquera de faire parler d’elle en 2018. Avec ce projet nous pouvons rêver du chauffeur de taxi, du garçon de café, de la personne au desk de l’hôtel qui vous raconte l’anecdote qui vous donne envie de visiter le musée ou le château à proximité

 

Les visiteurs changent, La visite aussi

ASK MONA

Ask Mona est une start-up qui a créé le premier chatbot culturel en France. Il s’agit de proposer aux visiteurs d’une exposition, d’un musée, d’un site culturel ou même d’une destination une expérience conversationnelle (il existe d’autres chatbots dédiés au tourisme comme Destygo spécialisé dans les transports, Tourisbots ou encore MeetAlfred.)

Rappelons que Chatbot se dit en français « robot conversationnel » !

Ainsi lors de la belle exposition « Agoramania, la ville dans tous ses états » (cet hiver au Maif Social Club) qui interrogeait la place des individus dans la ville,  les visiteurs étaient invités à dialoguer, via Ask Mona sur Messenger, directement avec les artistes exposés : en envoyant au chatbot une photo de l’œuvre exposée ou simplement le nom de l’artiste, le visiteur recevait un témoignage vidéo de l’artiste.

Appréciée des visiteurs pour sa simplicité d’utilisation et la qualité des contenus, l’expérience s’est révélée positive et Ask Mona est devenu un véritable outil de visite augmentée que l’on risque de voir, pour notre plus grand plaisir, se répandre en 2018 !

AKKEN

AKKEN est une start-up nantaise spécialisée dans l’expérience immersive sonore pour « révéler les territoires » et proposer aux visiteurs des expériences de visite sonore enrichie.

Ainsi à Créon, AKKEN a testé son désormais fameux SONOPLUIE, le parapluie connecté, sonorisé et géolocalisé : avec ce parapluie le visiteur est invité à une balade sonore pour découvrir les secrets de Créon et de ses habitants. Voir la vidéo :

AKKEN a également présenté lors du SITEM un prototype de fauteuil sonore : un dispositif sonore immersif qui devrait séduire de nombreux musées tant le concept est évident : s’asseoir pour souffler un peu et être totalement disponible pour écouter de belles histoires.

Augmenter la visite avec des objets connectés qui permettent une expérience sonore immersive et proposer des contenus audios riches et originaux (faire témoigner les habitants pour révéler l’âme d’un territoire) est une belle promesse qui a séduit les membres du jury du start-up contest : en effet, AKKEN est le lauréat 2018 du SITEM. Souhaitons à AKKEN le même destin que le lauréat 2017 (voir plus bas).

SMARTAPPS

Globalement l’engouement pour les applications de visite culturelle et/ou touristique semble retombé. La difficulté à faire télécharger une appli est clairement le frein principal et il est désormais admis que le public télécharge très difficilement une application dont il aura un usage pour le moins ponctuel.

Pour autant, SmArtapps enregistre une augmentation des téléchargements de ces apps. SmArtapps est spécialisé dans l’application de visite avec de nombreuses références prestigieuses du Louvre à Deauville, de la Tour Eiffel au Chaplin’s World.

Son originalité est de proposer aux professionnels une plateforme unique et intuitive pour créer leur propre application de visite. Vous pouvez ainsi, à coûts très réduits, créer votre propre application personnalisée sans réaliser une seule ligne de code ! Une solution clef en main plébiscitée par les musées.

 

Des expériences ludique et émotionnelles

BALUDIK

Lors des pitchs du start-up contest BALUDIK a séduit l’auditoire avec son « application qui vous emmène en balade ».

BALUDIK est une application qui vous propose des jeux de pistes, des balades culturelles et autre chasse aux trésors. Un outil particulièrement adapté pour les Offices de Tourisme qui souhaitent faire découvrir leur destination de façon originale et offrir à leurs visiteurs une expérience de visite plutôt ludique.

L’idée est de permettre aux acteurs du tourisme et de la culture de créer en toute autonomie des expériences de visite ludiques et interactives en transformant les smartphones des visiteurs en détecteurs de trésors.

Le projet, par exemple, réalisé par BALUDIK avec l’Office de Tourisme Ouest Réunion a permis de valoriser le patrimoine naturel et de proposer un outil de visite renouvelé et adapté à la cible familles – enfants. L’équipe de l’OT s’est transformée en concepteurs de chasse aux trésors et l’OT a poursuivi de façon totalement autonome en créant 5 nouveaux parcours.

A la question sur le frein du téléchargement des applications, BALUDIK répond par un portail unique qui permet aux visiteurs de disposer de jeux de piste dans toute la France et peut-être bientôt dans le monde entier ! BALUDIK travaille également à la portabilité des jeux de pistes hors de l’application (directement via le navigateur) pour encore plus de fluidité.

L’innovation c’est pas que de la techno

Le Crabe Fantôme (tiens encore des nantais !) a séduit les visiteurs du SITEM par sa promesse mystérieuse et poétique. Ici, pas de techno mise en avant, mais une proposition de narration de territoire, de création de parcours pour révéler les mystère d’une destination, les supports viennent après. Pour Rochefort Océan, le Crabe Fantôme a réalisé un « feuilleton de territoire » intitulé « Les murmures du marais », un projet narratif, collaboratif et « empirique ». A découvrir.

 

La Réalité Virtuelle au cœur des tendances

La réalité virtuelle et augmentée confirme être une tendance en fort développement pour augmenter l’expérience de visite. La Réalité virtuelle est régulièrement utilisée avec un aspect ludique pour attirer des publics plus jeunes. Mais elle est aussi utilisée de plus en plus pour donner à voir ce qu’il ne se voit plus,  avec un vraie préoccupation pédagogique.

« Waouh factory »

 TIMESCOPE, la borne de réalité virtuelle en libre-service « Machine à voyager dans le temps » avait remporté le start-up contest du SITEM 2017 (ainsi que les #ET13). La start-up (avec qui je travaille) a de nouveau marqué cette édition du SITEM.

En effet, TIMESCOPE a suscité un fort intérêt en proposant un grand nombre de nouvelles expériences, scientifiquement et historiquement rigoureuses présentées dans la borne : reconstitution des tranchées et des fraternisations pour ARRAS, survol 360° des lieux emblématiques de la Région Ile-de-France pour le CRT, Boulevard Haussmann à la Belle Epoque pour les Galeries Lafayette… Les visiteurs du SITEM ont testé et approuvé ces expériences en grand nombre et ont bien souvent poussé de beaux « Waouh ».

Voir ci-dessous extrait du film réalisé pour la Communauté Urbaine de ARRAS et diffusé dans un Timescope à Neuville St Vaast, au mémorial des Fraternisations :

 

TIMESCOPE a également marqué les esprits par la conférence réalisée avec la Ville du Havre en forme de bilan 6 mois après l’installation de deux bornes à l’occasion du 500ème anniversaire. Pour citer Clotilde Larrose, Directrice de la Communication de la Ville du Havre « Avec 50 000 utilisateurs, le bilan est très positif. Avec cette nouvelle attraction urbaine, nous avons touché des publics très divers ».

Le lauréat 2017 a également promis de grandes et belles surprises en 2018..; à suivre donc !

Et à la fin… on donne son avis !

Et au SITEM comme dans tout lieu culturel et touristique qui se respecte visiteurs et exposants ont pu exprimer leur avis grâce au livre d’or numérique de Guestviews.

Guestviews est un outil de plus en plus répandu (récemment le nouvel Office de Tourisme de Lille en a mis en place) pour donner la parole aux visiteurs, les comprendre et les fidéliser. Un outil pertinent pour recueillir de la donnée, alimenter son CRM et avancer sur la voie d’un marketing relationnel personnalisé.

Au SITEM, les visiteurs se sont largement exprimés :

 

 

Des histoires humaines

Au final, ce SITEM 2018 aura dessiné des tendances d’une visite culturelle et touristique technologique, ludique, pédagogique, immersive, sonore, expérientielle, de réalité virtuelle et augmentée, avec souvent une véritable vision client rafraîchissante.

Mais ce qui m’a le plus touché et enthousiasmé c’est, qu’au-delà de la techno, qu’au-delà du mot « expérience » trop largement usité, les solutions les plus pertinentes et innovantes mettent toujours au cœur le fait de raconter des histoires profondément humaines. Et je trouve qu’on n’est pas loin d’une belle définition du tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 12 =